Itinéraire

Ce qui me motive

Roubaix est ma ville natale. J'y ai longtemps vécu et travaillé. Mais, depuis 2006, nouveau décor et nouvelle vie, j’habite « le sud du Nord », à Prisches, en plein bocage avesnois. Un trait tiré sur la vie urbaine.
Pendant vingt-cinq ans, j’ai exercé le métier de journaliste local. Un métier jalonné de rencontres rythmées par une actualité, heureuse ou malheureuse ; simple ou complexe.

Chemin faisant, beaucoup de personnes m’ont fait confiance en me racontant un épisode de leur vie, une expérience, une passion, un métier…

Hélas, au quotidien, avec ses contraintes d'horaires et de formats, toujours trop courts, le journalisme  ne permet pas de prendre le temps d'approfondir, d’entrer dans le détail, de replacer les événements dans leur histoire… Et puis, une actualité chasse l’autre, le journaliste doit zapper, c’est le métier.

De ce fait, beaucoup de récits, de destins, de vies, à peine ébauchés ou entrevus, ont été laissés en suspens. Heureusement, il reste l’écriture de longue haleine, le livre, la biographie... Cette écriture différente apporte au journaliste ce temps, du récit et de l'enquête, qui lui fait bien souvent cruellement défaut.

La biographie, écrite à la première ou à la troisième personne, permet au journalliste d'écouter et d'écrire plus longuement et, à celle ou celui qui raconte, de laisser une trace, de témoigner, que ce soit pour sa famille, ses amis, ses collègues ou le grand public.

Aujourd’hui, tout en conservant mon métier de journaliste et mes activités de communicant, je veux mettre cette envie d’écrire au service des "vrais gens", pas des célébrités, non, des personnes dont la vie ne s'écrit pas toute seule et qui ont le désir de transmettre quelque chose, qu'elles soient des particuliers, des chefs d'entreprise, des témoins...

bernard-krieger.png